Mouvement Dynastique Belge
Mouvement Dynastique Belge
Belgische Dynastische Beweging
Belgische Dynastische Bewegung
ASBL 1963 VZW 
Le Fort de Loncin
 
 
Situé sur l'actuelle chaussée de Bruxelles, le fort de Loncin a été construit en 1888 par le général Henri Alexis de Brialmont, et faisait partie de la ceinture de 12 forts destinés à défendre Liège en cas d'invasion allemande. Son rôle était surtout de protéger la chaussée Liège - Saint-Trond et la ligne de chemin de fer Liège-Bruxelles. Le fort de Loncin est un but parfait pour des visites, certes recueillies, mais également passionnantes car bien qu'il fût partiellement détruit le 15 août 1914, il revit désormais grâce à des bénévoles qui lui ont, en plus de le restaurer complètement, offert un musée retraçant sa merveilleuse épopée. 
 
MONDIAL DE L’UNESCO 
 
 
 
Sous la conduite de la Région wallonne (Direction du Patrimoine), la Commune d’Ans prépare, en synergie avec l’asbl « Front de Sauvegarde du Fort de Loncin » et avec les services de la Régie des Bâtiments, le processus de classement du Fort de Loncin au Patrimoine Mondial de l’UNESCO. 
 
Nous nous réjouissons déjà que Loncin ait été intégré à la demande belgo-française de reconnaissance au Patrimoine mondial de l’UNESCO des « Sites funéraires et mémoriels de la Première Guerre Mondiale (Front ouest) ». C’est un travail de longue haleine : le dossier sera déposé le 31 janvier 2017 et la décision du Comité du Patrimoine mondial interviendra pour juillet 2018. Si elle aboutit, cette reconnaissance constituerait une garantie considérable pour la préservation de la Nécropole de Loncin, mais aussi un atout majeur dans le développement de sa fréquentation par le public international. 
 
Dans les mois à venir, nous mettrons tout en œuvre avec nos partenaires pour assurer les meilleures chances de réussite au projet et nous réunirons dans cette dynamique toutes les forces vives susceptibles de nous y aider : à cet égard, la mobilisation de la population et des acteurs locaux sera décisive.